"Tisser la couverture à soi"
 

"Tisser la couverture à soi"

Installation/performance par Barbara Christol, dans le cadre de la 3e édition des Hors-Lits de Pézenas. 

Durée 20 min. Les 10 et 11 novembre 2021. 

Créé en 2005 par Léonardo Montecchia, le réseau "Hors Lits" organise des soirées qui s'inscrivent dans une démarche de réécriture sensible de l'intime en ouvrant des espaces alternatifs entre artistes, habitants et spectateurs. Ces événements proposés en appartements se développent et s'exportent dans plusieurs villes, sous forme de "rhizomes" d'artistes rassemblés autour d'un concept commun : un parcours citadin guidé durant lequel les participants visitent 4 appartements habités chacun par un acte artistique de 20 min. 


Installation éphémère et immersive flirtant avec la performance, « Tisser la couverture à soi » se positionne comme contrepied de l'expression « tirer la couverture à soi ». Le tissage est une pratique du lien et « Tisser la couverture à soi » invite le spectateur à envisager la création sous l’angle de la connexion avec autrui, mais également à envisager les liens intimes que le geste artisanal entretient avec la création plastique contemporaine. 

Initiée pour la 3e édition des Hors-Lits de Pézenas prévue en mars 2020, "Tisser la couverture à soi" est une installation devenue invasive pendant le confinement, où la couverture envahit l'espace laissant place à une sensation ambivalente d'inquiétante étrangeté où l’absurde règne…

 

***


Merci à Kirsten Debrock de la Compagnie KD Danse et Olivier Soliveret pour l’énergie positive déployée afin de maintenir cet événement dans le contexte actuel. 

Merci à nos hôtes pour l’accueil et les petits soins, et particulièrement à mon hôte, Patrick Delbac, devenu mon complice gentiment malmené au centre d’une toile et d’une couverture de 5 mètres sur 2,5 mètres ayant envahit son salon…

Bravo aux autres artistes présents sur cette édition des Hors Lits : Pascal Langagne et Pierre Diaz pour la musique improvisée, Anne-Cécile Deliaud pour la danse buto et Charo Beltran Nunez pour la performance théâtrale. 

Et merci au public pour votre enthousiasme à tisser des liens, aux sens propre et figuré ! C’était doux, c’était drôle ! 
Pénélope a rangé son ouvrage et démêlé ses pelotes jusqu’à la prochaine fois…

"Tisser la couverture à soi" Installation-performance de Barbara Christol Hors-Lits Pézenas, novembre 2021 © Barbara Christol

"Tisser la couverture à soi" Installation-performance de Barbara Christol Hors-Lits Pézenas, novembre 2021 © Barbara Christol

"Tisser la couverture à soi" Installation-performance de Barbara Christol Hors-Lits Pézenas, novembre 2021 © Nathalie Sapin

"Tisser la couverture à soi" Installation-performance de Barbara Christol Hors-Lits Pézenas, novembre 2021 © Patrick Delbac

Spider Project

Spider Project est un projet à tiroirs englobant des recherches théoriques et plastiques autour des notions de jeu et d'espace transitionnel.

Initiées dans les années 2000 autour d'installations ludiques mettant en scène de façon récurrente un objet transitionnel - un lapin en peluche bleu ciel, doudou d'enfance de l'artiste- ces recherches se sont mues au fil des décennies en une pratique de la performance tissée répondant au contraintes de voyages seule à travers le monde (légèreté du matériau, invasion rapide de l'espace, charge affective de la pelote permettant d'entrer facilement en contact avec les populations sur place, notamment les femmes andines) et suivant la règle du jeu imposée suivante :

1 - toujours utiliser la même laine fétiche (56 pelotes couleur bleu ciel "Teddy" de la marque Bergère de France, rappelant la couleur et texture du doudou),

2 - ne jamais couper la laine,

3- ne pas modifier le lieu, la trace de la toile est uniquement photographique.